Rapport de correction des irrégularités

Le présent rapport de correction des irrégularités a été soumis au Contrôleur de l'Etat, le 28 mai 2017. Le rapport comprend le détail des modifications étendues entreprises par le KKL après avoir reçu la première version du rapport du Contrôleur de l'Etat, en novembre à 2015.

Le KKL, présidé par Danny Attar, a choisi d’imposer une véritable révolution à l’organisation et de corriger l’ensemble des irrégularités découvertes lors de l’audit, non seulement dans les domaines et les départements contrôlés, mais à tous les niveaux de l'organisation.

Parmi les changements apportés : la rédaction et l'approbation des procédures de base qui mettent en œuvre les principes de bonne gouvernance ; l’élaboration de procédures de prévention des conflits d'intérêts et la conclusion d’arrangements pour tous les cadres supérieurs, nommés et élus ; l’introduction de critères pour les activités de l'organisation et la création d'un changement substantiel pour les appels à propositions ; l’introduction d’un processus de rédaction de programmes de travail annuels ; l’introduction de nouvelles normes de transparence et de publication de tous les protocoles ; un changement fondamental dans les processus de prise de décisions de l'organisation ; le renforcement du contrôle budgétaire ; le renforcement du statut des garants de la prévention de la corruption de l'organisation, soit le département juridique et le département des finances ; la nomination d'un contrôleur interne à l'organisation, ainsi que d'un juge à la retraite, en tant qu’autorité juridique suprême du KKL, et la liste est encore longue.

Le KKL est fier de soumettre ce rapport au Contrôleur de l'État et de le publier ici à l’intention des élus et de tous les citoyens d'Israël, et continuera à servir le peuple juif et le public israélien, le contrôle et la transparence étant devenues des lignes directrices de l’organisation.

Rapport de correction des irrégularités- télécharger la version PDF